Edito n°341 – 25 juin 2017

Une étape de plus …

Le Père Patrice prépare son départ pour son pays d’origine. Plusieurs moments nous sont proposés pour lui dire merci : messe à 10h30 le dimanche 2 juillet à Roquetoire, rencontre à Mametz le soir du vendredi 7 juillet, messe à 11h15 à Aire-sur-la Lys le dimanche 9 juillet. Merci pour ce qu’il a pu donner durant 3 années en nos paroisses.

C’est une étape de plus car il ne sera pas remplacé. Le Père Thomas Somé, du Burkina, nous arrive en soutien pour 2 mois. A partir de septembre, nous serons 2 prêtres sur le terrain (5 paroisses et interventions occasionnelles sur les paroisses d’Isbergues et St Venant)) : moi-même et le Père Noël Beernaërt (85 ans).

Pour préparer l’avenir, des laïcs vont être appelé comme « coordinateur paroissial » ayant une responsabilité étendue, reprenant une part importante de la charge de curé sur certaines paroisses. Plus que jamais, les EAP – Equipe d’Animation Paroissiale – auront un rôle important d’animation de la pastorale. Les communautés ont à soutenir le prêtre dont la responsabilité devient de plus en plus difficile sur un grand territoire et face à des demandes de plus en plus spécifiques.

Le prêtre en tant que curé :

*Signifie par le sacrement qu’il a reçu que nous sommes rassemblés au nom du Dieu de Jésus-Christ.

*Invite à travailler ensemble, à faire véritablement Eglise, dans une attitude de service et d’humilité : service de l’annonce de l’Evangile et d’une même expression de foi et de vie liturgique.

*Est pasteur par son souci de rejoindre le plus grand nombre et surtout les plus petits, ceux que le Pape appelle « les périphéries ». Je garde ma mission d’aumônier au centre pénitentiaire de Longuenesse que je vis avec bonheur.

Les communautés chrétiennes doivent aussi être un peu la famille du prêtre dans laquelle il devrait trouver accueil et convivialité pour tenir humainement. Nous sommes de moins en moins nombreux, prenant de l’âge et affrontés à des attentes diverses.

Simplement, Bernard DENIS

 

PS : Durant juillet et août, la feuille paroissiale paraitra chaque quinzaine.

feuille paroissiale n°341

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *