boîte noire

La deuxième boîte noire de l’A320 qui s’est écrasé dans les Alpes-de-Haute-Provence est enfin retrouvée. Cette seconde boîte noire contient les données de vol de l’avion, elle enregistre seconde par seconde tous les paramètres (vitesse, altitude, trajectoire, etc.). Elle devrait être exploitée par les experts du Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA).

CleanCash_SCB-photo-présentation-01

J’imagine qu’au jour du grand passage, au jour de ma Pâque, lorsque, je l’espère, je me retrouverai dans les bras du Seigneur, j’imagine que ce sera avec ma deuxième boîte noire à la main que je me présenterai devant lui. Seconde par seconde tous les paramètres de ma vie enregistrés. Ainsi donc toutes les données de mon pèlerinage terrestre seront remis au Seigneur pour qu’il puisse les épurer au feu de son amour.

« Tiens à cet instant T2222222 tu aurais pu éviter cette bavure, heureusement que j’avais enclenché le pilotage automatique, me dira le Bon Dieu sinon mon p’tit Bruno une fois de plus tu aurais failli à mon projet d’amour révélé dans le programme de bord de l’Evangile ! »

De fait je crois que je ne serai pas trop fier de moi devant les conclusions du BEA que dirige St Pierre.

Quoique, je risque d’être bien surpris lorsque Simon-Pierre lui-même me dira : « tu vois Bruno ici tout est analysé au filtre de l’Amour et de la Miséricorde. Te rappelles-tu de ce jour où j’ai perdu pied sur la mer alors que je demandais à Jésus de marcher sur les eaux à sa suite, te rappelles-tu de mon endormissement au jardin des Oliviers alors que l’heure était cruciale et que mon Maître me demandait de veiller, te rappelles-tu de ma trahison quand la servante devant le tribunal me désigna comme le complice du Nazaréen… certes la bande magnétique de mon plan de vol ne s’est pas effacée mais le Seigneur m’a dit : « la Miséricorde se moque du jugement » Jac 2, 13 ; Comprends-tu pourquoi moi l’impie je me retrouve à la tête du BEA céleste ? »

« Il est bien plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le Royaume, mais ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu ».

C’est cette Miséricorde inouïe que nous célébrons au matin de Pâques. Magnificat, cela vaut bien quelques œufs en chocolat !

Trêve de confiseur et bonne semaine à tous !

Abbé Bruno

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *