Départ

En huit jours de temps nous célébrons les funérailles de deux confrères : l’abbé Gérard Queste à Aire sur la Lys et l’abbé Victor Petit à St Venant. Petit à petit nous voyons le corps des prêtres de notre diocèse fondre comme beurre au soleil. Nous avons beaucoup reçu de nos frères aînés. Ils étaient totalement donnés à la tâche, experts en humanité ils se sont faits proches d’un peuple qu’ils ont aimé passionnément. Habités de l’Evangile ils ont accompagné, célébré les temps-forts de la vie de ceux qui leur étaient proches, une amitié indéfectible est née. Contemporains du Concile Vatican II, ils ont essayé d’adapter le message de L’Eglise au monde en bouleversement qui est le nôtre. Bref, ils savaient nous dire que leur vie était exaltante… Et pourtant les vocations n’ont pas fleuri dans nos familles, et nous sommes inquiets depuis des lustres sur l’avenir de nos communautés. Certes un laïcat s’est levé, beaucoup d’entre vous sont entrés avec joie dans la mission de l’Eglise, nous vivons ensemble, fidèles laïcs et prêtres sans oublier les religieuses et les diacres, une coresponsabilité nourrissante. Mais de quoi demain sera-t-il fait ? Oh, je ne manque pas d’Espérance malgré le pessimisme qui m’habite. Des chemins nouveaux s’ouvriront j’en suis convaincu. L’Eglise est avant tout l’œuvre du Christ avant la nôtre, mais quand même, Jésus trouvera t-il la foi sur terre à son retour ?

img_5310

Vous mêmes parents et grands-parents avez-vous réussi à transmettre le flambeau ?  Nous vivons une époque enthousiasmante où les connaissances techniques et scientifiques avancent à pas de géant, mais le collectif est chassé par un individualisme exacerbé, or la foi se vit au sein d’un peuple, en communauté. Il nous faut, je crois, tisser jour après jour des liens fraternels, faire naître la joie d’être ensemble, partageant la même foi, la même espérance, dans une charité authentique. Au bout du chemin, je serai heureux si, fidèle ouvrier je pourrai dire : « j’ai fait ma part ».

Mobilisons-nous pour cette semaine de prière tournée vers Notre Dame panetière, nos intentions de prière ne manquent pas. L’abbé Vincent Blin qui sera avec nous dès son retour de Lourdes, mardi matin, saur, à sa manière, nous entrainer vers une Eglise à revisiter : celle du 21° siècle.

Frères et sœurs ce sera une immense joie pour moi de vous retrouver dans la  collégiale !

   Abbé Bruno

 

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Marie-Agnès Leclercq dit :

    Je suis de cœur et de prière avec vous pour la neuvaine à Notre-Dame Panetière. C’est auprès d’Elle que j’ai ressenti l’appel à l’âge de 11ans … Marraine (Melle Fortrie) était tellement tournée vers Elle chaque jour..égrenant son chapelet..et c’est toujours pour moi, Celle vers qui je me tourne depuis 42 ans au Foyer de charité de Roquefort les pins. Belle semaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.