Edito n° 287 – 15 mai 2016

Une bonne surprise …

Bien souvent, nous redoutons le regard porté par les politiques et le monde laïc sur l’Eglise et les prêtres, à l’heure où les médias stigmatisent des situations déviantes dans le ministère des prêtres. Cet hommage rendu par le ministre de l’intérieur, M. Bernard Cazeneuve lors de la remise de la décoration de la médaille du mérite national au P. Christophe Roucou, prêtre de la Mission de France et responsable au nom de l’épiscopat pour les relations avec l’Islam :

« Lorsque j’étais maire de Cherbourg, les prêtres ouvriers m’ont causé beaucoup de tourments mais ont su souvent réveiller ma conscience … profonde admiration pour leur engagement solidaire, pour leur capacité à s’occuper des autres, qui sinon, seraient seuls, livrés à eux-mêmes. »

 En s’adressant plus particulièrement au P. Christophe Roucou : « À la tête du Service national des relations avec les musulmans, vous avez noué des contacts avec tous types d’interlocuteurs, modérés et moins modérés. Vous avez aussi développé la formation des laïcs. Vous avez surtout montré que le dialogue interreligieux n’est pas réservé à des théologiens curieux mais à ces citoyens qui doivent vivre ensemble de manière harmonieuse dans une société résolument laïque ». Il a aussi dit « l’immense gratitude de la République pour ceux qui prennent des chemins difficiles et risqués : ceux de la fraternité et de la paix, ceux qui bâtissent des ponts plutôt que des murs ».

Reconnaissance suffisamment rare pour qu’on la souligne.

Simplement, B Denis

Télécharger la feuille paroissiale n°287

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.