Edito n° 309 – 4 novembre 2016

Evénements

Cette semaine, nous fêterons Ste Elisabeth de la Trinité dont la date a été fixée au 9 novembre. Nous commémorerons aussi la fin de la 1ère guerre mondiale dont nous sommes en plein centenaire. A ceux qui préparent les célébrations et messes du 11 novembre, n’hésitez pas à consulter le site du diocèse aux armées où des outils sont disponibles pour cela ;

https://dioceseauxarmees.fr/

Voici un extrait …

« Cette troisième année de guerre est marquée par des grandes batailles qui restent gravées dans les mémoires : celle de Verdun et celle de la Somme… Ce furent les batailles les plus sanglantes de la première guerre mondiale. Près d’un million de soldats ont péri dans ces lieux assimilés à une boucherie …

Le pape François, il y a quelques mois, nous invitait lui aussi à « reprendre la mémoire pour faire la paix » et, il ajoutait

« Aujourd’hui dans cette guerre mondiale ‘par morceaux’, -que nous vivons actuellement- nous voyons beaucoup, beaucoup, beaucoup de cruauté. Faites toujours le contraire de la cruauté : ayez des attitudes de tendresse, de fraternité, de pardon. Et portez la Croix de Jésus Christ. »

Notre manière de faire le « contraire de la cruauté » c’est notre rencontre aujourd’hui en cette église. Comme chrétien, nous avons le devoir de prier pour la paix. Dans le monde nous souvenant de la tragédie vécue par nos familles il y a un siècle. Temps de prière, temps de méditation où nous venons chercher à la source, auprès du Père de Miséricorde, la tendresse, la fraternité, le pardon. »

220px-visage_delisabeth_de_la_triniteSimplement Bernard Denis.

feuille-paroissiale-n309

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *