Edito n° 389 – 1er juillet 2018 « Prêtre… à la manière des apôtres »

Prêtre … à la manière des apôtres

Ce titre fut le titre d’un livre d’André Manaranche, paru en 1967, et il reste d’actualité.

Ces temps-ci, 125 jeunes et moins jeunes vont entrer dans le ministère sacerdotal par l’ordination en France. Parmi eux, Endry (du Vénézuela) et Florentin (du Ternois) mais aussi Benoit qui est le frère du Vicaire Général et qui sera ordonné prêtre à Marseille ce dimanche pour vivre un ministère original dans la Mission de France et dans un engagement professionnel en industrie puisqu’il est ingénieur.

Endry et Florentin ont aussi un parcours original, l’un dans le chemin néo-catéchuménal et le second à l’institut Notre Dame de Vie (maison d’accueil à Blangy-sur-Ternoise).

Les paroisses St Jean XXIII (St Venant, Busnes …) et St François d’Assise (Isbergues …) vont fêter les 70 ans de prêtrise du P. Pierre LAURENT à la grotte de Molinghem à 10h.

Dans quelques semaines, le P. Gervais va rejoindre la paroisse qui lui est confié et le P. Auguste repart en son Pays puisqu’il vient de terminer son cursus universitaire, conclu par une thèse qui lui vaut la mention honorable à l’université de Paris.

Le P. Thomas Daquin vient d’arriver du Burkina pour quelques semaines d’aide fraternelle.

Chacun d’eux comme chacun de nous, avons un parcours particulier lié à notre histoire, au temps où chacun a mûri sa vocation, aux diverses insertions et engagements vécus, à la manière dont il a mis en œuvre ses propres sensibilités et appel particulier. Il y a donc presque autant de modèles de prêtres que de prêtres. Cela n’enlève en rien à la valeur de son ministère. Chacun a souci d’être témoin du Christ, d’être serviteur de l’Eglise et du monde, d’être apôtre dans le monde complexe et multi-culturel dans lequel nous sommes.

Bonne chance aux plus jeunes qui s’engagent. Immense MERCI à Pierre et à tous ceux qui choisissent d’engager toute leur vie de cette manière. MERCI aussi aux prêtres qui viennent de l’étranger pour un temps ou plus. Beaucoup de questions se font jour autour de la vie et de l’avenir de l’Eglise, ainsi que de l’exercice du ministère presbytéral.

Chacun de nous doit d’abord inscrire ses pas à la suite du Christ SAUVEUR.

Simplement, P. Bernard DENIS

 

feuille paroissiale n°389 CLIQUEZ POUR OUVRIR

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.