Édito N° 449 – 8 novembre 2019

Réparons l’église …

C’est le titre d’une enquête menée depuis plusieurs mois par le journal La Croix. La synthèse porte sur plus de 5000 réponses diverses. Plusieurs demandes et attentes émergent : plus grande écoute des laïcs, le célibat du prêtre est de plus en plus mal compris, une approche faussée de l’église et de ce qui s’y vit de la part des médias, dégoût face aux affaires qui ont défrayées l’actualité (pédophilie, abus sexuels …), parfois un climat hostile quand on ose s’affirmer catholique, une confiance blessée envers les autorités de l’église.

Mais comment faire face à la crise ? Plusieurs propositions : revenir au message central et le mettre en pratique, une plus grande vie communautaire et paroissiale, une église plus à l’écoute des personnes et surtout des situations de souffrances et de fragilités, une église moins moralisatrice et plus à l’écoute des laïcs et surtout des femmes, une formation des prêtres prenant en compte tous les sujets et la diversité des situations actuelles …

Depuis mardi, les évêques de France sont réunis à Lourdes pour leur assemblée annuelle. Ils ont choisi cette année d’être à l’écoute des laïcs pour mieux prendre en compte la réflexion sur l’écologie et la mise en place du label « église verte », mais aussi la question du dédommagement des victimes de prêtres pédophiles, le débat autour de croyances et libertés. L’église catholique à travers le monde est en mouvement … après le synode sur l’Amazonie et l’accueil de la question de l’ordination des hommes mariés et le diaconat féminin. L’église d’Allemagne est en synode pour aborder des questions liées à l’avenir des ministères dans l’église, la place des femmes … une démarche synodale inédite pas toujours comprise. L’église d’Allemagne doit faire face à un départ important des chrétiens qui quittent l’église catholique.

Notre église est en pleine ébullition, évolution, transformation. Jusqu’où cela ira-t-il ? Certains crient au risque de schisme. N’a-t’elle pas besoin de faire son aggiornamento, faire le point pour être mieux en phase avec le monde d’aujourd’hui.

Simplement, Bernard DENIS.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.