Edito n°260 – 30 octobre 2015

« A l’origine, la Toussaint est une création de l’Eglise catholique, qui n’est jamais mentionnée dans la Bible. La Toussaint, fête de tous les saints a été créée par le pape Boniface IV, en 610 de notre ère. Le pontife voulait ainsi honorer la mémoire des martyrs parmi les premiers chrétiens. En effet, les convertis à cette religion monothéiste furent massacrés par les Romains au début de notre ère. A partir du IVe siècle, les chrétiens avaient rendu des hommages posthumes à ces premiers chrétiens, exaltant leur courage et échangeant leurs reliques.

La création d’une fête commune permettait à la hiérarchie catholique de regrouper toutes ces célébrations non-officielles. Au départ, célébrée le 19 mai, elle sera déplacée au 1° novembre par le pape Grégoire IV en 8235. Depuis, le 1er novembre, les catholiques célèbrent ainsi la Toussaint. Ce jour-là, les croyants fêtent tous les martyrs et saints de la chrétienté, connus et inconnus. » Les saints sont des personnes remarquables, données en exemple pour leurs actions et le témoignage de leur foi.

Edito 260 - Toussaint

Pour beaucoup, c’est aussi un moment particulier de souvenir des défunts de nos familles et de nos connaissances, normalement prévu le 2 novembre. C’est aussi l’occasion d’une démarche sur les tombes et dans les jardins du souvenir. Nous manifestons notre attachement en déposant sur les tombes des chrysanthèmes : fleur originaire d’extrême Orient, créée à partir de plusieurs espèces sauvages.

« Quand, dans le froid de l’automne, nous allons fleurir nos tombes malgré les multiples questions laissées sans réponse, nous disons plusieurs choses simples : Que nous gardons dans notre affection ceux dont nous visitons la tombe. Que nous ne nous laissons pas gagner par l’angoisse de la mort et que nous en savons la nécessité. Que nous nous abandonnons à la mémoire infinie mais miséricordieuse du Père. Et que nous espérons que nous nous retrouverons. » Mgr Noyer, ancien évêque d’Amiens.

Simplement,
P. Bernard DENIS

feuille paroissiale n°260

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.