Edito n°315 – 18 décembre 2016

Noël solidaire et vrai, c’est gagné.

Il est à noter que Noël disparaît sous les cadeaux, l’inflation des choses, l’abondance des victuailles et les rendez-vous surfaits. Pourtant, l’avent doit nous préparer spirituellement à vivre cette fête comme un temps fort de solidarité, la reconnaissance de la naissance de Dieu qui se fait l’un des nôtres. Ne loupez pas Noël et n’oubliez pas d’en faire un rendez-vous d’amour en famille, en amitié, en attention de tous ceux qui sont en difficultés et dans la solitude. N’oubliez pas que tout Noël doit devenir une avancée de notre vie de foi et de notre témoignage de chrétien. Bon NOEL.

 

MERCI

Merci à tous ceux qui me confient des calendriers et des cartes postales qu’avec joie je transmets aux personnes détenues du Centre Pénitentiaire de Longuenesse. J’aurai d’ailleurs la joie de célébrer la messe du jour de Noël au milieu d’eux.

Merci à tous ceux qui apportent des vêtements et chaussures pas trop usagés pour les migrants basés à Norrent-Fontes. Vous pouvez aussi apporter des produits d’hygiène et de réconfort.

 

 

Simplement, Bernard DENIS

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.