Edito n°411 du 6 janvier 2019 « Une autre année nous est donnée »

« Bonne année, bonne santé ! » Formules d’habitudes mais avons-nous foi en l’avenir ? 

Croyons-nous vraiment à ce que nous souhaitons ?

Une autre année nous est donnée. Un espace de 12 mois et de 365 jours.

Oui, 52 semaines à remplir d’amour, de joie et d’espérance.

Mais quelle place ferons-nous à la peine, à la solitude, à la souffrance et peut-être à la mort ?

Le temps passe si vite ! Ne nous laissons pas succomber à la sinistrose.

Il y a le temps que l’on donne gratuitement parce que l’on aime.

Il y a le temps que l’on consacre à une œuvre, à une personne, parce que l’on y croit.

Il y a le temps que l’on nous arrache, que l’on nous vole.

Il y a le temps perdu, le temps gaspillé, le temps gagné,

le temps interminable de l’ennui, de la souffrance,

le temps toujours trop court de la joie et de l’espérance.

Il y a quelque chose de sacré dans le temps. Savourons le comme un cadeau précieux.

Prenons le temps de voir passer la vie ! Comptons sur la force de Dieu, sa présence fidèle.

Bâtissons notre vie dans la confiance et l’espérance !

Que, dans ce temps, nous soyons des bâtisseurs de paix, des artisans de joie !

Prenons le temps d’entendre battre notre cœur et nous épuiserons le mystère de la vie qui passe !

Au cours du temps qui nous est donné, ramassons des trésors que la rouille n’use pas.

Que ferai-je cette année, du temps qui m’est donné ?

CLIQUEZ ICI POUR OUVRIR feuille paroissiale n°411

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.