Edito n°422 – 31 mars 2019 « Réparons l’Eglise … »

Réparons l’Eglise …

C’est le titre d’une enquête de « La Croix » en partenariat avec « Le Pèlerin ». Nous pouvons répondre au questionnaire en allant sur le site du journal La Croix ou vous pouvez déposer vos contributions à la paroisse et nous nous ferons un plaisir de faire suivre au journal. C’est une occasion de dialoguer, de partager nos questions mais surtout nos idées et nos propositions :

  1. L’Eglise catholique vit un moment particulier de son histoire. Comment le qualifiez-vous ?
  2. Quels événements de ces derniers mois vous ont particulièrement marqués ?
  3. Avez-vous le sentiment qu’il est difficile de se dire catholique en ce moment ?
  4. Ces événements ont-ils changé votre regard sur l’Eglise, vos engagements, votre soutien ?
  5. Ces événements ont-ils changé vos rapports avec les prêtres que vous connaissez, les évêques, le pape ?
  6. Dans cette période troublée, à quoi vous raccrochez-vous ?
  7. Avez-vous trouvé des lieux où vous pouvez parler avec d’autres de ce que vit l’Eglise actuellement ?
  8. A quelle échelle, selon vous, est-il le plus urgent d’agir pour faire évoluer les structures et les

fonctionnements de l’Eglise : au plan universel ? au plan diocésain ? au plan local ?

  1. Et vous, personnellement, que pouvez-vous faire pour contribuer à « réparer l’Eglise » ? Avez-vous déjà commencé ?
  2. Quels sont les trois chantiers prioritaires, selon vous, pour l’Eglise ? Quelles propositions concrètes avez – vous déjà mises en place ou voudriez-vous mettre en œuvre pour « réparer » l’Eglise ?
  3. Que voudriez-vous dire aux responsables de l’institution ecclésiale ?

https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Reparons-lEglise-prenez-parole-2019-03-27-1201011768

CLIQUEZ POUR OUVRIR feuille paroissiale n°422

A vous la parole. Simplement B Denis

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.