Edito n°441 – 06 septembre 2019

La nature, notre environnement …

Nous sommes tous marqués par les conséquences du réchauffement climatique dont les raisons sont multiples. Bien des gouvernants et dirigeants du monde économique sont très irresponsables devant cette détérioration du climat et de l’environnement. De nombreuses espèces animales et d’insectes disparaissent dans un silence assourdissant, le nombre de réfugiés climatiques ne fera que grandir à l’avenir.

En ce mois de septembre, le Pape nous demande de prier pour la sauvegarde de la nature et il est bon de lire et relire son exhortation « Laudato Si ». Nous sommes aussi concernés par tout cela et, chacun à notre niveau, pouvons y contribuer : tri des déchets, arrêter de jeter n’importe où des déchets jusque sur le bord des routes et sur les trottoirs, entretenir un espace de verdure chez nous, diminuer l’emploi de produits chimiques …

Dans son message à l’occasion de la journée de prière pour la sauvegarde de la création, le Pape François rappelle l’importance du respect de la création, invite à réfléchir à d’autres styles de vie et modes consommation, à réaliser des gestes prophétiques face aux engagements non tenus par nos gouvernants, à sensibiliser les décideurs et acteurs économiques pour prendre en compte cette urgence. Il termine ainsi son message :

« Chaque fidèle chrétien, chaque membre de la famille humaine peut contribuer à tisser, comme un fil mince, mais unique et indispensable, le réseau de la vie qui embrasse tous. Sentons-nous impliqués et responsables en ayant à cœur, par la prière et par l’engagement, la sauvegarde de la création. Que Dieu, « qui aime la vie » (Sg 11, 26), nous donne le courage de faire du bien sans attendre que d’autres commencent, sans attendre qu’il soit trop tard. ».
Simplement, Bernard Denis

CLIQUER POUR OUVRIR feuille paroissiale n°441

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.