Edito n°487 du 19 décembre 2020

Comblée de grâce !

L’arche de l’alliance était le symbole de la présence de Dieu au milieu de son peuple. David n’avait pas compris et souhaitait construire pour Dieu une maison grandiose. Dieu lui fait comprendre qu’il n’a pas besoin d’un temple grandiose fait de mains d’hommes.

À la lumière des Évangiles, les chrétiens comprendront que le seul vrai temple c’est Jésus lui-même. En lui, c’est Dieu qui se rend présent en chacun de nous. Marie a consenti que Dieu fasse d’elle la nouvelle arche de son alliance avec tous les peuples. « Je suis la servante du Seigneur que tout m’advienne selon ta parole. » (Lc 1:38) Son ‘Oui’ a fait d’elle l’Arche de la Nouvelle Alliance, le nouveau temple de Dieu. Par cette acceptation, Marie entraîne l’humanité dans une voie nouvelle. En toute humilité, elle exulte d’être choisie entre toutes les femmes pour porter Dieu en elle et L’offrir au monde : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! » (Lc 1:46)

« …dans le silence de l’Annonciation, il n’y a plus que des Personnes ! Dieu devient le Dieu des Personnes, le Dieu du secret, le Dieu du silence, le Dieu de la solitude, le Dieu de chacun, le Dieu qui parle au cœur de chacun, sans bruit, le Dieu qui établit son royaume dans l’intimité de chacun » (Boris Pasternak, Le Docteur Jivago)

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.