Maison d’Evangile

 Quel bonheur de se retrouver une fois par mois. Nous sommes une quinzaine autour de la même table, l’Evangile de St Jean à la main. Nous prenons un chapitre à la fois, cette semaine c’était le dixième. Nous lisons le chapitre à haute voix. Puis, au cours d’un temps de silence chacun relève les bonnes nouvelles, les questions et les interrogations que nous partageons ensuite. Deux d’entre-nous ont pris les devant et partagent leur méditation sur un paragraphe choisi à l’avance. Nous réagissons. Enfin, sous forme de prière, nous faisons un tour de table, chacun exprimant une phrase de l’Evangile ou de l’échange qu’il veut mettre en exergue, l’hymne de l’office de complies, une oraison, un chant à Marie et nous nous séparons tellement heureux d’avoir vécu ce moment de simplicité et de complicité. C’est facile, on ne se prend pas la tête, on accueille la Parole telle qu’elle est, c’est le Seigneur qui nous rencontre.

159148_5

« Je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis. Les brebis le suivent, car elles connaissent sa voix. Je suis venu pour que les brebis aient la vie, la vie en abondance. Mes brebis ; moi, je les connais, et elles me suivent.

Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront, et personne ne les arrachera de ma main.

Beaucoup crurent en lui. »

Je ne suis pas sûr que l’on ait la même joie intérieure au sortir d’une table de restaurant.

Ami lecteur, je te souhaite de venir te nourrir à la table de l’Evangile, viens donc rejoindre une des maisons existantes ou mieux crée la tienne en invitant amis et voisins !

Si tu veux de la documentation pour commencer tu frappes à la porte du presbytère.

Bonne semaine à chacun,

essayons de préparer un Noël :

 simple, fraternel où personne ne restera

 seul non loin de chez nous !

Abbé Bruno.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.