Obsolète

Selon le dictionnaire : qui est dépassé, périmé, caduc, démodé, vétuste.

Nous sommes dans la société de l’innovation permanente. Si nous voulons tenir notre rang, la France serait la 5° puissance économique mondiale, il nous faut être performant. Conséquence du libéralisme économique : il est nécessaire d’être constamment dans la création. Point de place pour les faibles. Toute notre énergie, nous devons l’investir dans la matière grise et produire sans-cesse du neuf. A peine un produit, un logiciel, est-il sorti sur le marché, qu’il nous faut déjà penser à l’achat du même produit de deuxième génération. Nous sommes dans la société du jetable, il nous faut être à la pointe ; faute de cela, on élimine.

Société de surabondance et de gâchis, où nous vivons sous une  pression constante, il est toujours demandé plus à certains pendant que d’autres, faute de qualification, de dextérité, sont laissés sur le côté de la route.

lol

Cela est vrai pour les produits, mais aussi pour l’information. Les médias sont dans une course constante. Qui sera celui qui dévoilera le premier un scandale caché, un événement, un fait divers ? La « une » des journaux d’aujourd’hui est vite mise de côté, une information chasse l’autre.

Cela est vrai des relations humaines, l’ami d’aujourd’hui peut être très vite oublié demain, la bien-aimée d’hier peut s’entendre dire : « finalement, je ne t’ai jamais aimée ! »

Cela est vrai des valeurs, des institutions qui servaient de socle à la vie en société. Tout est contestable.

Dans cette société Kleenex, comment annoncer l’Evangile ?  Jésus nous situe dans l’économie durable, nous ne sommes pas venus au monde pour un instant mais pour l’éternité. Chacun d’entre-nous a de l’importance aux yeux de Dieu. Par le baptême, nous devenons ses héritiers : « Tout ce qui est à moi est à toi » Lc 15. Il nous faut inscrire notre foi dans la durée, accrocher notre vie au Christ, renoncer au plaisir d’un instant : « Celui qui veut être mon disciple, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive ! » Comme il est bon de savoir que Dieu est un Dieu patient, que sa Parole et son Amour nous sont donnés une fois pour toute. Notre Dieu, origine de tout, ne fait pas dans le jetable, tout est permanent chez Lui. Nous ne serons jamais obsolètes à ses yeux. Dieu soit loué !

Bonne semaine à chacune et chacun.

Abbé Bruno

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.