« Que ton Nom soit sanctifié »

« Que ton Nom soit sanctifié ». Ainsi donc après avoir adressé à Dieu le nom affectueux « d’Abba », de papa, après nous être reconnus comme ses enfants, notre première demande n’est pas en notre faveur, elle s’adresse à Dieu pour lui-même. Que ton Nom soit connu, qu’il soit reconnu par le plus grand nombre.  Avons-nous le réflexe de prier pour Dieu lui-même, de tourner notre regard vers lui, non pour qu’il vienne combler l’un de nos manques mais pour que lui soit aimé à sa juste mesure. Il nous est aisé de penser que Jésus, lui qui est Dieu en Dieu, lui qui ne cesse de se laisser engendrer en tant que Fils par le Père, nous pouvons comprendre que son désir le plus intense de Fils est que ce Père soit accueilli. N’est-il pas au milieu de nous le visage du Père : « Qui me voit voit le Père » il n’a de cesse partageant nos vies d’homme que Celui qui est à l’origine de tout puisse enfin recevoir de la création entière la Louange, le merci, l’Action de grâce qui lui convient.

Ainsi donc en priant  Notre Père nous partageons la prière même de Jésus, nous sommes introduits dans son désir intime que Dieu soit connu du plus grand nombre. Nous demandons que Dieu, par le moyen de notre vie, se fasse connaître à tous tel qu’il est réellement. Cela nous engage à être vraiment à son image, de transmettre fidèlement quelque chose de lui.

homme-en-priere

C’est une souffrance pour nous que tant de nos contemporains, tant de jeunes, tant de pauvres dans ce monde, tant de jeunes couples, ne sachent rien du message extraordinaire de l’Evangile.

C’est une souffrance pour nous que le message du Christ soit défiguré par nous-mêmes , sans aucun-doute, et par tant de chrétiens qui culpabilisent, jugent, se croient possesseurs d’une vérité intangible….

Oui Seigneur, Oui Père, que ton nom, Présent d’amour : « JE SUIS », révélé à Moïse, mis en actes par Jésus, que ce nom soit révélé à Tous pour que nous en soyons tous les héritiers.

Puissions nous commencer notre prière, en nous tournant vers Dieu, avant de lui demander de porter un regard sur nous-mêmes et nos proches, demandons que tous ses enfants le reconnaissent comme leur Père et goûtent enfin de sa tendresse et de son amour.

Bonne semaine à tous.

Abbé Bruno

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.