Transition

Ainsi donc avec ce N° 250 Le mot de l’abbé (Bruno) tire sa révérence. J’écrirai sans-doute encore, mais sur une autre longueur d’onde. A L’abbé Bernard de prendre, s’il le désire, le relais.

J’ai pris beaucoup de plaisir au long des semaines et des années à rédiger ces quelques lignes. Elles se voulaient être le reflet de mes rencontres, de mes réflexions … ainsi je vous partageais, amis lecteurs, mon ministère de prêtre, mes passions et mon enthousiasme avec le désir de ne jamais être moralisant et de positiver. Mettre en lumière toutes les générosités qui nous entourent, s’adresser aux gens qui côtoient le parvis de nos églises plutôt qu’aux fidèles qui entendent mon prêche. Regarder le monde et la vie des gens avec les yeux du Christ, et s’en émerveiller. Parfois exprimer un désaccord : oui décidément je ne serai pas Charlie, même si je défends la liberté de la presse… Proclamer l’Evangile avec des mots simples, une Bonne Nouvelle pour aujourd’hui !

leadership-transition

Un jour nous le savons, il faut quitter.  J’entends ces paroles que Jésus adresse à ces apôtres, « allons, dans les villages voisins, passons sur l’autre rive ! » Beaucoup aujourd’hui doivent quitter un environnement qu’ils aimaient pour rejoindre un travail, ailleurs. Combien de travailleurs de l’aciérie d’Isbergues où de la cristallerie ont ainsi tout quitté pour rejoindre une autre région. A chaque fois c’est un arrachement mais aussi un nouveau challenge qui s’annonce.

Il est temps pour moi de me poser. Ce temps de transition est éprouvant, serrer dans ses bras des paroissiens devenus, au long des années, des amis très chers. Déjà vivre des rencontres sur mes nouvelles paroisses et sentir l’inquiétude : « on sait ce que l’on perd, mais que nous arrive t-il ? A quel s changements devons-nous nous attendre ?» Dormir ici, être dans des rencontres là-bas, boucler des valises, ne pas trop savoir où il sera possible de les poser….

Un seul mot pour  terminer : Merci, Merci pour vos encouragements, merci pour toutes les tâches assumées par tant et tant. C’est bien beau d’avoir des idées mais après il faut les réaliser, sans vous rien ne se serait fait. Merci ! Je vous emporte dans mon cœur, je prierai pour vous et je suis sûr que je peux compter sur la vôtre…. Et puis Montreuil n’est pas bien loin. Soutenez l’abbé Bernard, c’est trop important !

Big Bisous de l’abbé ! Bruno, bien sûr ! Que Dieu vous garde !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Marie-Agnès Leclercq dit :

    Que ma prière t’accompagne dans ces nouveaux clochers et ces nouveaux visages…. » Il te précède..; » ça tu le sais… ce n’est pas une nouvelle ! Je n’oublie pas ton bon sourire et ta présence fraternelle. Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.