Vendredi

 rencontre, dans le cadre des équipes Notre Dame, d’une équipe de jeunes foyers : profs, médecins, vétérinaire, jeunes parents… on y aborde les faits de société, notre manière d’accompagner les personnes en fin de vie, nos enfants…. C’est tonique, plein de fraîcheur… Ô mon Dieu que cela fait du bien !

Dimanche, c’était les 100 ans de Sr Jeanne Françoise, bon pied bon œil, autour de deux belles familles, celle de la congrégation, celle de notre sœur : petits-neveux, petites-nièces… de Dunkerque et autres lieux, cornemuse et hymne national à la gloire de Jean Bart. Quel beau trésor que la famille et la foi partagée !

Sans titre 1

Mercredi midi, un bain de jouvence, un vrai moment de bonheur : 32 jeunes de seconde, première et terminale du lycée Ste Marie, viennent participer « au café de l’abbé », lieu de parole libre, où chacun peut aborder le sujet qu’il désire, prendre la parole, donner son opinion. Voici les sujets que les jeunes ont demandés d’aborder :

« Quelles sont les bonnes résolutions à prendre ? A quoi ça sert de vivre si on ne  marque pas l’histoire ? Concernant Charlie Hebdo ça a pris une trop grosse ampleur. Charlie Hebdo ne devient-il pas  un phénomène de mode, voire commercial ? Est-ce que l’amour rend heureux ? Les hommes et les animaux sont pareils, pour survivre faut-il se tuer l’un l’autre ? Que pensez-vous des Musulmans ? Admettez-vous d’autres religions que le Christianisme ? Peut-on rire de tout ? Nous ne sommes pas vraiment libres, pour moi, c’est la société qui dicte nos pensées, faits et gestes, qui nous oblige à faire certaines choses. »

Génial, ne trouvez-vous pas ?

Jeudi, repas en tête à tête avec Alexandre. On se parle en vérité : échange entre deux baptisés passionnés. Un jeune papy qui s’émerveille de ses enfants, de leurs conjoints, la foi en Christ est comme un ciment au sein de la famille, un socle commun au-delà des différences… Comment ne pas rendre grâce, remercier le Seigneur. Il me reproche mes emportements, mes maladresses, il a raison… pourquoi a-t-on les défauts de ses qualités ? Je suis le premier à regretter des mots qui peuvent parfois blesser. La passion oui, mais avec modération !

Quelques visites à l’hôpital auprès de personnes si proches, qui ont tant donné, bien affaiblies. Un geste, un mot qui redonnent courage, une main que l’on tient chaleureusement dans sa main, c’est bon, ça fait du bien !

Bon l’abbé, la vie n’est pas facile, le journal te met en pâture, cela te fait mal !

Au-delà de cela, quelle richesse que la vie d’un pasteur au milieu de son peuple

Allez,  prenons la vie du bon côté !

Bonne semaine à tous

Abbé Bruno

 

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Marie-Agnès Leclercq dit :

    Ce Week-End : 30 couples en retraite…. » Pentecôte sur notre couple »
    animé par un couple ami du Foyer, responsable de la Pastorale familiale à Avignon.
    Animation pour enfants de 18 mois !!! à 15 ans…
    Ce sont des temps forts pour la communauté.
    Des couple amis viennent en renfort pour l’accueil, l’écoute, la prière, le service…
    Des jeunes viennent nous aider pour les enfants selon les âges.
    Samedi soir: repas en tête à tête…avec déco, ambiance….très apprécié.
    Ce matin, à la messe renouvellement de leurs voeux..Très émouvant..
    Communion en couple..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *